Programme

email Facebook Twitter
Màj : 24 mai 2018

Principe

programme.jpg

Le programme des partis Tutmondigo ne comprend que deux points, mais essentiels : la démocratie directe (partage du pouvoir politique) et l'allocation universelle (partage du pouvoir financier).

Par "essentiels" nous entendons le fait que le partage des pouvoirs politique et financier est une condition préalable au traitement efficace de problématiques induites : chômage, dette publique, environnement, flux migratoires, droits des minorités, droits des femmes, ...

À noter que DD et AU impliquent l'une et l'autre de faire du statut de grande entreprise (NB : moins de 1% des entreprises) un monopole public, car le partage des pouvoirs politique et financier est évidemment lié au partage des principaux moyens de production (PS : ces entreprises publiques seraient gérées sous statut de coopératives publiques).

Démocratie directe

Nous définissons la démocratie directe comme suit :

  • fondée sur deux principes hiérarchisés :

    1. la primauté du référendum – d'initiative populaire (système DCA) et décisif – sur le principe représentatif de délégation ;

    2. la délégation de pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire :
      • à des délégués non reconductibles, sélectionnés par tirage au sort dans un pool de candidats répondant à des critères de compétence ;
      • à des systèmes open source d'intelligence artificielle, dans le cadre de contrats intelligents ;
  • applicable à tous les niveaux et types de pouvoir :

    • "verticalement" : communal, national, international ;
    • "horizontalement" : législatif, exécutif, judiciaire.

N.B. Les partis Tutmondigo doivent appliquer la DD dans leur fonctionnement interne.

Approfondir : democratiedirecte.net

Allocation universelle

Le capital n'étant qu'un moyen (objet) de production, seul le travail humain est facteur (agent) de production. Par conséquent le développement de la robotisation augmentée par l'intelligence artificielle devrait être l'occasion de compléter et si nécessaire réduire le travail capitaliste (très matérialiste et consumériste), en favorisant le développement d'autres formes de travail : familial, associatif, politique, scientifique (recherche fondamentale), artisanal (productions locales), ...

C'est pourquoi le montant de notre allocation universelle est fixé au montant du salaire minimum légal net, soit actuellement environ 1.200 euros/mois (la moitié pour les enfants) dans des pays comme la France ou la Belgique.

Approfondir : allocation-universelle.net

Seulement deux points ?

Vous trouvez qu'un programme de parti politique avec seulement deux points, cela ne fait pas sérieux ? Mais combien de points estimez-vous qu'un programme doit comprendre pour "être sérieux" : 10, 20, 50, 100, 200, ... ? Vous l'avez compris : sans la dimension qualitative, le nombre ne signifie pas grand chose.

Pour être efficace un programme politique doit être :

  1. essentiel : le "quoi" doit se limiter aux "causes des causes" ;
  2. concret : dire "comment" on va réaliser le "quoi".

La démocratie directe favorise la responsabilisation des citoyens, accroît le niveau global de compétence, et diminue le clivage social. Le système "représentatif" fait exactement le contraire, renforcé en cela par les abrutissants médias de masse, avec lesquels il entretient d'étroites relations (cf. surmédiatisation des politiciens, sensationnalisme, ...).

L'allocation universelle a notamment pour effet de financer le travail politique, dont nous prédisons qu'il va considérablement se développer tandis qu'un partie croissante du travail économique (très matérialiste et consumériste) est réalisée par des robots de plus en plus "intelligents".

Unicité du programme

Le programme étant le facteur unificateur du jeu Tutmondigo il doit être identique pour tous les partis Tutmondigo. Aucune équipe ne peut donc rien ajouter ni retirer au programme, qui doit être mentionné sur le site ouaib de chaque parti par un lien vers la présente page (*). Le non respect de cette règle entraîne le retrait du site web de l'équipe fautive hors de la liste des partis Tutmondigo (une nouvelle équipe pourra alors la remplacer).

(*) Le nom de domaine et l'hébergement du présent site – qui appartient actuellement à l'initiateur de Tutmondigo – devraient être transférés au plus vite à la coopérative composée des membres de tous les partis Tutmondigo (PS : une autre option pourrait être changer de nom).

La concision du programme (seulement deux points mais essentiels) permet son unicité, ce qui rend possible la mise en compétition des partis Tutmondigo pour obtenir le meilleur résultat électoral, et partant, favorise l'internationalisation du programme et de l'organisation du système Tutmondigo. On peut donc résumer cette stratégie comme suit : concision --> unicité --> compétition --> internationalisation.

Utopique ?

Oui, ce programme est utopique, du moins à ce jour. Mais le monde évolue de plus en plus vite : ce qui paraît utopique aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain. Sans doute faudra-t-il quelques décennies pour réaliser l'AU et la DD, dont la conception pourrait en outre être différente de ce que nous envisageons aujourd'hui. Pour que cette évolution soit bien réfléchie il importe de s'atteler à la tâche dès maintenant. L'optimisme est permis car Tutmondigo surfe sur une vague certes encore discrète, mais porteuse et qui ira en s'amplifiant.