x

Pour recommander à des amiEs

  1. sélectionnez l'adresse de cette page :
  2. copiez (Ctrl+C)
  3. collez (Ctrl+V) dans votre message.
Header
  1. Présentation
  2. Programme
  3. Équipes
    1. Création
    2. Liste
    3. Classement
  1. Organisation du jeu
  2. Philosophie
    1. Sceptique ?
    2. Révolution mondiale
    3. Confédération mondiale
  3. Suivre
Mise à jour : 14 sept. 2017 | Chercher : Ctrl+F | Recommander | ScanURL

Créez une équipe "Tutmondigo-pays-langue"
et présentez-vous aux prochaines élections !

PrésentationTop

Utopie constructive

Vous pensiez qu'il n'existe aucune alternative à notre système politique et économique ? Rien n'est plus faux ! Vous voudriez agir concrètement et efficacement plutôt que de signer pétition sur pétition ? Alors tutmondigo.net est fait pour vous !

Tutmondigo ("mondialisation" en espéranto) est un concept de parti politique transnational, organisé sous la forme d'un jeu en réseau. Les participants sont groupés par pays en équipes linguistiques (les "partis Tutmondigo"), et le but du jeu est d'obtenir le meilleur score aux élections (communales, nationales, européennes, ...), sur base d'un programme commun composé de seulement deux points, mais essentiels.

Programme

Le programme des partis Tutmondigo ne comprend que deux points, mais essentiels : la démocratie directe (partage du pouvoir politique) et l'allocation universelle (partage du pouvoir financier). Par "fondamentaux" nous entendons le fait que le partage des pouvoirs politique et financier est une condition préalable au traitement efficace de problématiques induites (chômage, dette publique, environnement, flux migratoires, droits des minorités, droits des femmes, ...).

  1. Démocratie directe , définie comme suit :

    Approfondir : democratiedirecte.net

  2. Allocation universelle de 1.500 euros/mois dans des pays tels que la France (montant à adapter en parité de pouvoir d'achat [PPA] pour les pays de niveaux économiques différents).

    Approfondir : allocation-universelle.net

N.B. Les équipes Tutmondigo doivent appliquer le point 1 du programme à leur fonctionnement interne.

Seulement
deux points ?

Vous trouvez qu'un programme de parti politique avec seulement deux points, cela ne fait pas sérieux ? Mais combien de points estimez-vous qu'un programme doit comprendre pour "être sérieux" : 10, 20, 50, 100, 200, ... ? Vous l'avez compris : sans la dimension qualitative, le nombre ne signifie pas grand chose.

Pour être efficace un programme politique doit être :

  1. essentiel : le "quoi" doit se limiter aux "causes des causes" ;
  2. concret : dire "comment" on va réaliser le "quoi".

Le programme Tutmondigo constitue un changement de paradigme. Croyez-vous que la classe dirigeante (c-à-d les décideurs politiques, leurs fortunés "sponsors" et "savants" conseillers) est en mesure de gérer efficacement - et dans l'intérêt de la collectivité - des problématiques de plus en plus complexes et changeantes ? N'est-il pas bien plus rationnel de permettre aux citoyens qui le souhaitent (du savant hyper-spécialisé, à "Monsieur et Madame tout le monde", moins spécialisés mais ancrés dans le quotidien de l'immense majorité) de participer directement au processus politique, et cela en appliquant des technologies de travail collaboratif en réseau, aidé par l'intelligence artificielle (le tout constituant une intelligence collective) ? C'est exactement ce à quoi conduit le programme tutmondigo.

Unicité du
programme

Le programme étant le facteur unificateur du jeu Tutmondigo il doit être identique pour toutes les équipes. Celles-ci ne peuvent donc rien ajouter ni retirer au programme, qui doit être mentionné sur le site ouaib de chaque équipe par un lien vers le point « Programme » de la présente page (www.tutmondigo.net/index.php#program). Le non respect de cette règle entraîne le retrait de l'équipe fautive hors de la liste des équipes (une nouvelle équipe pourra alors la remplacer).

Les élus
Tutmondigo

Avant toute élection les candidats Tutmondigo se seront engagés par écrit (i) à ne pas participer aux activités du Parlement ou conseil municipal, et (ii) soit à verser l'intégralité de leurs rémunérations d'élu à leur équipe Tutmondigo, soit à conserver leur salaire en échange d'une prestation à plein temps pour leur équipe et déterminée par elle (l'élu serait donc "employé" par son équipe).

Dans le cadre de cette prestation l'équipe pourrait cependant donner instruction à ses éventuels élus de participer à des activités du Parlement ou conseil communal. Le contenu de la prestation dépendra du résultat électoral :

Pour approfondir la problématique de la participation - plutôt antagoniste - d'un parti DD au régime représentatif, voir la section V.1..

Équipes

Création des équipes
Combien
d'équipes
par pays

Principe : "Chaque pays a droit à autant d'équipes qu'il existe de langues, mais à une seule équipe par langue".

Exemple. En Belgique une équipe Tutmondigo germanophone et une sinophone pourraient très bien coexister avec des équipes francophone et néerlandophone. Une équipe sinophone en Belgique a certes peu de sens. Quant à une équipe germanophone elle aurait un faible poids électoral, mais pourrait être utile par exemple pour promouvoir un rattachement de la région germanophone à l'Allemagne, ou une sécession en un État germanophone indépendant de la Belgique comme de l'Allemagne.

Nom des
équipes

Le nom des équipes est de type : "Tutmondigo-pays-langue" (exemples : "Tutmondigo-Belgique-FR", "Tutmondigo- België-NL", ...). On peut parler, au choix, d'équipes ou de partis.

Comment créer
une équipe

Pour constituer une équipe il suffit de créer un site ouaib ou un blog représentant l'équipe, et d'en communiquer l'adresse à l'initiateur de tutmondigo.net afin qu'il puisse la mentionner dans la liste des équipes. Une fois cela fait c'est à votre équipe d'effectuer les démarches pour la création d'un parti politique selon les règles en vigueur dans votre pays (exemple pour la France).

Conflits de
représentativité

Le statut d'équipe Tutmondigo n'est jamais acquis définitivement : il peut être contesté à tout moment par une nouvelle équipe candidate. Dans ce cas le meneur de jeu tentera d'amener les partis à s'entendre et à fusionner. Si les partis en conflit n'arrivent pas à un accord, le meneur de jeu tranchera après avoir invité chacun d'eux à démontrer publiquement (sur son site ouaib) sa plus grande représentativité (activité effective, nombre d'adhérents et de sections locales, respect des règles du jeu, ...).

Liste des équipes

À chaque case du tableau correspond une équipe (un "parti Tutmondigo"). Chaque case verte contient le lien vers le site ouaib de l'équipe correspondante.

A ce jour aucune équipe n'a encore été constituée. Pour créer une équipe voir la section III.1..

Pays ↓ Langue →
aa ab ae ... za zh zu
Afghanistan
Afrique du Sud
Albanie
...
Yémen
Zambie
Zimbabwe

PS : Codes langues ISO 639-1

NB : Tutmondigo est ouvert aux citoyenNEs de tous pays. Ceux mentionnés dans le tableau ci-dessus ne le sont qu'à titre d'exemple (puisqu'aucun parti Tutmondigo n'a encore été créée).

Classement mondial des équipes
# Équipe Résultat Source
1
2
3
4
5
etc ...

Le résultat pris en compte est le nombre de voix obtenues lors des dernières élections nationales ou locales/régionales.

A ce jour aucune équipe n'a encore été constituée. Pour créer une équipe voir la section III.1..

Organisation du jeu

Gestion des équipes

Les équipes sont autonomes dans leur gestion interne. La seule contrainte est l'obligation d'appliquer dans leur organisation interne le point 1 du programme Tutmondigo : la démocratie directe.

NB : Performance. Les facteurs déterminant la performance d'une équipe dans le jeu Tutmondigo sont :
Gestion initiale

La gestion initiale du jeu Tutmondigo est assurée par l'initiateur de ce projet. En l'occurrence il s'agit essentiellement (i) de la définition du programme, (ii) de l'enregistrement des équipes et (iii) de la maintenance du site Tutmondigo.net.

Il importe cependant que cette fonction de "meneur de jeu" soit supprimée le plus rapidement possible, ou plus exactement, transférée à l'ensemble des participants. Pour cela il faut développer les applications réseau permettant d'exercer collectivement cette fonction. En attendant, c-à-d tant que le meneur de jeu est un individu, celui-ci ne peut participer à aucune équipe, car sa fonction doit être exercée avec neutralité. Pour approfondir cette problématique fondamentale lire l'article "Initialisation de la démocratie directe".

Enfin sachez que vous êtes libre de créer un fork de tutmondigo.net (mais mentionnez celui-ci comme étant la source de votre fork).

Philosophie

Sceptique ?

Dans tous les pays le système électoral et celui des partis politiques sont bien cadenassés par la classe dirigeante, notamment via le traitement médiatique sélectif (rappelez-vous comment les entreprises "d'information" ont unanimement et massivement soutenu la candidature de Macron durant les mois précédent l'élection présidentielle). Par conséquent les chances de victoire électorale de Tutmondigo sont probablement très faibles.

Et même à supposer que Tutmondigo réussissent à surmonter ces obstacles, comment un parti dont le programme et l'organisation interne sont fondés sur la démocratie directe pourrait-il participer au système représentatif sans que cela conduise inévitablement à des antagonismes qui soit rendent cette participation impossible, soit conduisent le parti à des pratiques contraires à son programme ?

Cependant, même si la possibilité d'instaurer la démocratie directe via le régime "représentatif" est fortement sujette à caution (ceci dit, sait-on jamais, peut-être l'analyse ci-dessus est-elle trop pessimiste ...), il demeure que Tutmondigo participe à :

Révolution mondiale

Paul De Grauwe (professeur à la London School of Economics) :
« Les milliardaires contrôlent les entreprises, les médias et la politique, une situation dramatique pour une démocratie. Elle ne pourrait prendre fin qu'en cas de pandémie, de catastrophe, de guerre ou de révolution mondiale. Au XIVe siècle, la peste, par exemple, a provoqué une redistribution des revenus, les survivants ayant soudainement un salaire réel plus élevé. Autre exemple : en Allemagne, la Seconde Guerre mondiale a détruit les gros patrimoines, ce qui a permis de rendre le pays plus démocratique dans les années qui ont suivi » [2017, source].

La conclusion est évidente : pour éviter la guerre il faut se révolter ... mais efficacement.

Confédération mondiale

Pour éviter l'américanisation de la société mondiale - et, partant, la mondialisation des "valeurs" US : consumérisme, impérialisme, violence, ... - les États-nations ont intérêts à se recomposer en États unilingues, et à organiser leur collaboration politique, économique et culturelle sur base d'une langue confédérale construite à cet effet, et garantissant ainsi le principe de double culturalité internationale/nationale [approfondir].

Or la lectrice attentive aura compris que le principe essentiel de Tutmondigo - parti fondé uniquement sur la DD et l'AU, et organisé sous la forme d'une compétition internationale - constitue une stratégie très efficace pour poser les fondations d'une future Confédération des États-nations.

On serait donc là dans un processus fondamentalement différent de celui de l'Union européenne dont la logique conduit inévitablement à une régression :

Suivre

Les participantEs à Tutmondigo et les observateurs sont invitéEs à s'abonner à notre infolettre :

Envoyez vos à l'auteur.