Tutmondigo
Parti
politique
ludique
Màj : 28 août 2016 Chercher : Ctrl+F Recommander

Créez un parti Tutmondigo dans votre langue, et jouez à la politique ... pour de vrai !

1.PrésentationTop

Tutmondigo ("mondialisation" en espéranto) est un concept de parti politique transnational, organisé sous la forme d'un jeu en réseau. Les participants sont groupés par pays en équipes linguistiques (les "partis Tutmondigo"), et le but du jeu est d'obtenir le meilleur score aux élections (communales, nationales, ...), sur base d'un programme commun (cf. section suivante).

2.Programme

Le programme des partis Tutmondigo ne comprend que deux points, mais fondamentaux : la démocratie directe (partage du pouvoir politique) et l'allocation universelle (partage du pouvoir financier). Par "fondamentaux" nous entendons le fait que le partage des pouvoirs politique et financier est une condition préalable au traitement efficace de problématiques induites (chômage, dette publique, environnement, flux migratoires, droits des minorités, droits des femmes, ...).

  1. Démocratie directe , définie comme suit :
    • fondée sur deux principes hiérarchisés :

      1. la primauté du référendum - décisif et d'initiative populaire - sur le principe représentatif de délégation ;

      2. la délégation de pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire :
        • à des délégués non reconductibles élus par tirage au sort (dans un pool de candidats répondant à des critères de compétence) ;
        • à des systèmes publics d'intelligence artificielle.
    • applicable à tous les niveaux et types de pouvoir :
      • "verticalement" : du communal au national ;
      • "horizontalement" : législatif, exécutif, judiciaire.

    Popularité  |  Approfondir : democratiedirecte.net

  2. Allocation universelle de 1.500 euros/mois dans des pays tels que la France (montant à adapter en parité de pouvoir d'achat [PPA] pour les pays de niveaux économiques différents).

    Popularité  |  Approfondir : allocation-universelle.net

N.B. Les équipes Tutmondigo doivent appliquer le point 1 du programme à leur fonctionnement interne.

Seulement
deux points ?

Vous trouvez qu'un programme de parti politique avec seulement deux points, cela ne fait pas sérieux ? Mais combien de points estimez-vous qu'un programme doit comprendre pour "être sérieux" : 10, 20, 50, 100, 200, ... ? Notre approche est radicalement différente et constitue un changement de paradigme. Plutôt que de prétendre qu'une partie très limitée de la population (la classe politique) serait capable d'apporter des solutions "clé sur porte" à des problématiques complexes, innombrables et pas toujours prévisibles, il est plus rationnel de se donner les moyens de permettre à tous les citoyens de participer directement au processus politique, et cela en appliquant les nouvelles technologies de travail collaboratif en réseau et d'intelligence artificielle (NB : celle-ci devant impérativement être subordonnée à l'intelligence collective). C'est exactement ce que fait le programme tutmondigo (PS : à noter que l'allocation universelle a notamment pour effet de financer le travail politique, dont nous prédisons qu'il va se généraliser tandis que le travail économique va de plus en plus être réalisé par des robots).

Unicité du
programme

Le programme étant le facteur unificateur du jeu Tutmondigo il doit être identique pour toutes les équipes. Celles-ci ne peuvent donc rien ajouter ni retirer au programme, qui doit être mentionné sur le site ouaib de chaque équipe par un lien vers le point « Programme » de la présente page (www.tutmondigo.net/index.php#programo). Le non respect de cette règle entraîne le retrait de l'équipe fautive hors de la liste des équipes (une nouvelle équipe pourra alors la remplacer).

Les élus
Tutmondigo

Avant toute élection les candidats Tutmondigo se seront engagés par écrit (i) à ne pas participer aux activités du Parlement ou conseil municipal, et (ii) soit à verser l'intégralité de leurs rémunérations d'élu à leur équipe Tutmondigo, soit à conserver leur salaire en échange d'une prestation à plein temps pour leur équipe et déterminée par elle (l'élu serait donc "employé" par son équipe).

Dans le cadre de cette prestation l'équipe pourrait cependant donner instruction à ses éventuels élus de participer à des activités du Parlement ou conseil communal. Le contenu de la prestation dépendra du résultat électoral :

Pour approfondir la problématique de la participation - plutôt antagoniste - d'un parti DD au régime représentatif, voir la section 8.

3.Formation des équipes

Combien d'équipes par pays

Principe :
"Chaque pays a droit à autant d'équipes qu'il existe de langues, mais à une seule équipe par langue".

Exemple. En Belgique une équipe Tutmondigo germanophone et une sinophone pourraient très bien coexister avec des équipes francophone et néerlandophone. Une équipe sinophone en Belgique a certes peu de sens. Quant à une équipe germanophone elle aurait un faible poids électoral, mais pourrait être utile par exemple pour promouvoir un rattachement de la région germanophone à l'Allemagne, ou une sécession en un État germanophone indépendant de la Belgique comme de l'Allemagne.

Commentaire

Ce principe est donc compatible avec l'idée (sans l'impliquer nécessairement) que les États-nations pourraient se recomposer en États unilingues. Dans ce cas la préservation de la diversité linguistique (et donc culturelle) serait fondée sur - et préservée par - la coexistence d'États-nations. D'autre part, une Confédération des États-nations, dans la mesure où elle serait fondée sur une langue confédérale construite à cet effet, garantirait quant à elle le principe de double culturalité internationale/nationale.

On serait donc là dans un processus fondamentalement différent de celui de l'Union européenne dont la logique conduit inévitablement à une régression :

Nom des équipes

Le nom des équipes est de type : "Tutmondigo-pays-langue" (exemples : "Tutmondigo-Belgique-FR", "Tutmondigo- België-NL", ...).

PS : on peut parler, au choix, d'équipes ou de partis.

Comment créer une équipe

Pour constituer une équipe il suffit de créer un site ouaib ou un blog représentant l'équipe, et d'en communiquer l'adresse au meneur de jeu afin qu'il puisse la mentionner dans la liste des équipes. Une fois cela fait c'est à votre équipe d'effectuer les démarches pour la création d'un parti politique selon les règles en vigueur dans votre pays (exemple pour la France).

Conflits de représentativité

Le statut d'équipe Tutmondigo n'est jamais acquis définitivement : il peut être contesté à tout moment par une nouvelle équipe candidate. Dans ce cas le meneur de jeu tentera d'amener les parties à s'entendre et à fusionner. Si les parties en conflit n'arrivent pas à un accord, le meneur de jeu tranchera après avoir invité chacune d'elles à démontrer publiquement (sur son site ouaib) sa plus grande représentativité (activité effective, nombre d'adhérents et de sections locales, respect des règles du jeu, ...).

4.Liste des équipes

À chaque case du tableau correspond une équipe (un "parti Tutmondigo"). Chaque case verte contient le lien vers le site ouaib de l'équipe correspondante.

A ce jour aucune équipe n'a encore été constituée. Pour créer une équipe voir "Formation des équipes".

Pays ↓ Langue →
Pays ↓ Langue →
ar co de en es eu fa fr he hy nl ru zh etc
Allemagne
Arménie
Belgique
Chine
Espagne
France
Iran
Libye
Mexique
Palestine
Russie
Syrie
USA
etc ...

PS : Codes langues ISO 639-1

NB : Tutmondigo est ouvert aux citoyenNEs de tous pays. Ceux mentionnés dans le tableau ci-dessus ne le sont qu'à titre d'exemple (puisqu'aucun parti Tutmondigo n'a encore été créé).

5.Classement mondial des équipes

# Équipe Résultat Source
1
2
3
4
5
etc ...

Le résultat pris en compte est le nombre de voix obtenues lors des dernières élections nationales ou locales/régionales.

A ce jour aucune équipe n'a encore été constituée. Pour créer une équipe voir "Formation des équipes".


space

6.Organisation du jeu

Gestion des équipes Les équipes sont autonomes dans leur gestion interne. La seule contrainte est l'obligation d'appliquer, dans leur organisation interne, des principes du point 1 du programme Tutmondigo.

NB : Performance. Les facteurs déterminant la performance d'une équipe dans le jeu Tutmondigo sont :

Gestion globale La gestion globale du jeu Tutmondigo est initialement assurée par le meneur de jeu. En l'occurrence il s'agit essentiellement (i) de la définition du programme, (ii) de l'enregistrement des équipes et (iii) de la maintenance du site Tutmondigo.net.

Cependant il importe que la fonction de meneur de jeu soit supprimée le plus rapidement possible, ou plus exactement, transférée à l'ensemble des participants. Pour cela il faut développer les applications réseau permettant d'exercer collectivement cette fonction. En attendant, c-à-d tant que le meneur de jeu est un individu, celui-ci ne peut participer à aucune équipe, car sa fonction doit être exercée avec neutralité. Pour approfondir cette problématique fondamentale lire l'article "Initialisation de la démocratie directe".

7.Meneur de jeu

N.B. Il importe que la fonction de meneur de jeu soit supprimée le plus rapidement possible, ou plus exactement, transférée à l'ensemble des participants. Pour cela il faut développer les applications réseau permettant d'exercer collectivement cette fonction. En attendant, c-à-d tant que le meneur de jeu est un individu, celui-ci ne peut participer à aucune équipe, car sa fonction doit être exercée avec neutralité. Pour approfondir cette problématique fondamentale lire l'article " Initialisation de la démocratie directe ".

8.Sceptique ?

Dans tous les pays le système électoral et celui des partis politiques sont bien cadenassés par la classe dirigeante, notamment via le contrôle de l'accès aux médias de masse et le financement des partis. Par conséquent les chances de victoire électorale de Tutmondigo sont probablement très faibles.

Et même à supposer que Tutmondigo réussissent à surmonter ces obstacles, comment un parti dont le programme et l'organisation interne sont fondés sur la démocratie directe pourrait-il participer au système représentatif sans que cela conduise inévitablement à des antagonismes qui soit rendent cette participation impossible, soit conduisent le parti à des pratiques contraires à son programme ?

Les chiens ne font pas des chats ! Voltaire : « Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne » [source]. Pour approfondir la question de la pseudo-démocratie "représentative" écoutez cet interview (particulièrement bien réalisé) de Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique de l'UQAM.

Cependant ...

Même si la possibilité d'instaurer la démocratie directe via le régime "représentatif" est fortement sujette à caution (ceci dit, sait-on jamais, peut-être l'analyse ci-dessus est-elle trop pessimiste ...), il demeure que Tutmondigo participe à :

Tutmondigo est un moyen original d'oeuvrer à la réalisation du programme DD+AU. Celles et ceux qui ne sont pas convaincuEs des chances de succès de ce parti politique à l'esprit ludique sont invitéEs à s'investir directement dans le projet democratiedirecte.

9.Suivre

Les participantEs à Tutmondigo et les observateurs sont invitéEs à s'abonner à notre infolettre :

Vous pouvez aussi nous suivre en vous abonnant à notre page Facebook :